Vivement des élections (suite)

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Vivement les élections, voilà ce que souhaitent les étudiants contestataires, les citoyens qui les soutiennent, les tapageurs à la casserole et Gemma Gauthier. Il semble bien que leur souhait se réalisera sous peu. Il est grand temps pour Jean Charest et le Parti libéral de vérifier l’adhésion des Québécois à leurs choix politiques. La situation sociale actuelle l’exige.

La réalisation du deuxième souhait maintes fois exprimé par cette minorité est moins assurée. Elle est catégorique, ces élections provinciales mèneront Pauline Marois et le Parti québécois au pouvoir. Mais il me semble que si nous regardons froidement la situation, les intentions de vote des électeurs se partagent plutôt également entre les deux formations politiques. Le vent de la victoire pourrait tourner d’un bord ou l’autre.

Le climat est trompeur. D’un côté, il y a une minorité d’étudiants contestataires, une minorité de citoyens qui les soutiennent et une minorité de tapageurs à la casserole. La large couverture médiatique accordée à cette minorité pourrait être un leurre au moment où la grande majorité, un peu trop silencieuse, se manifestera lors du scrutin. On verra bien.

Benoît Descôteaux

Montréal

Organisations: Parti libéral, Parti québécois au pouvoir

Lieux géographiques: Montréal

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires