Contacts sexuels sur une fillette : quatre ans de prison pour Parent

Pierre-Olivier
Pierre-Olivier Girard
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Ayant reconnu sa culpabilité pour des gestes à caractère sexuel sur une mineure de moins de 14 ans ainsi que de possession et de production de pornographie juvénile, Gilles Parent, d’Austin, devra purger une peine de détention de quatre ans.

.

Selon ce que rapporte le journal La Tribune, le juge Conrad Chapdeleine a fait savoir sa décision ce matin, en ordonnant une sentence de 48 mois de prison.

Rappelons que les délits sexuels ont été commis entre le 1er janvier 1994 et le 31 décembre 2000 à Magog, Stanstead et Austin, tandis que ceux concernant la possession de pornographie juvénile ont eu lieu de 1994 jusqu’au moment de son arrestation, soit le 21 septembre 2010. Il était demeuré derrière les barreaux depuis ce moment.

Une perquisition à la résidence de l’homme de 49 ans, menée par les policiers de la Régie de police, avait permis de découvrir du matériel illégal de pornographie juvénile dans son ordinateur. Il conservait des souvenirs de ses agressions sexuelles dans une pièce verrouillée à clé qui se trouvait dans sa résidence.

Organisations: La Tribune, Régie de police

Lieux géographiques: Magog, Stanstead, Austin

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires