Marie-Hélène Martin croit à l'Option nationale dans Orford

Dany
Dany Jacques
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Marie-Hélène Martin est la candidate dans Orford pour la nouvelle formation Option nationale.

Marie-Hélène Martin

Cette étudiante au doctorat en psychologie organisationnelle à l'Université de Sherbrooke possède très peu d'expérience sur la scène politique. Son intérêt s'est développé depuis le retrait du Canada du protocole de Kyoto, la dissolution du registre des armes à feu, le dossier des gaz de schiste et l'implantation du Plan Nord.

«Lorsque j'ai consulté la plateforme d'Option nationale pour la première fois, je m'y suis reconnue. J'ai réellement adhéré au parti au moment où j'ai entendu Jean-Martin Aussant discourir sur la souveraineté et en expliquer l''urgence, la nécessité et la faisabilité pour un Québec mieux développé», explique-t-elle.

Mme Martin est également préoccupée par la réussite scolaire, le secteur agroalimentaire et le développement économique de la région. «Ayant l'intention de créer ma propre entreprise de production laitière avec mon conjoint, je suis sensible aux préoccupations et à la transformation locale des ressources afin de favoriser la création d'emplois, tout en respectant le principe de développement durable», explique-t-elle.

Sur le plan professionnel, elle occupe un poste d’auxiliaire d’enseignement à l'Université de Sherbrooke. De plus, elle poursuit un internat au Centre de réadaptation Estrie. Son expérience professionnelle touche les domaines de la formation, du coaching, de l’implantation de changements et du diagnostic organisationnel.

Organisations: Option, Université de Sherbrooke, Centre de réadaptation Estrie

Lieux géographiques: Orford, Canada, Kyoto Plan Nord Québec

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires