Élections 2012: Michel Breton promet la fin de la tradition libérale

Dany
Dany Jacques
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Après deux tentatives infructueuses, le péquiste Michel Breton promet la fin de la tradition libérale dans la circonscription électorale d'Orford.

Michel Breton croit à un changement historique dans Orford. (photo : Dany Jacques)

Il invite toutefois les électeurs progressistes à voter PQ et à se rendre aux urnes à grand nombre (au moins 80 %) pour renverser les libéraux de Jean Charest, mais aussi Pierre Reid qui sollicite un quatrième mandat dans Orford.

Michel Breton a talonné Pierre Reid aux scrutins de 2007 et 2008. Il espère réduire encore plus le mince écart d'environ 2000 votes que le séparait du candidat libéral. «On devrait y arriver, car la grogne contre le gouvernement Charest est palpable sur le terrain. J'ai rencontré de nombreux partisans libéraux qui ne voteront même pas pour leur parti», affirme-t-il.

De plus, M. Breton compare la situation des libéraux de Jean Charest, aux prises avec les travaux de la Commission Charbonneau, aux libéraux de Jean Chrétien avec la Commission Gomery. «De plus, Jean Charest et Pierre Reid, c'est du pareil au même», image-t-il.

Il pense sérieusement à prendre le comté en raison de sa notoriété acquise au fil des ans dans la MRC de Memphrémagog. Il demeure membre de plusieurs conseils d'administration d'organismes communautaires, comme à la Table de concertation des aînés, et de comités de travail, comme ceux de la persévérance scolaire et d'économie sociale.

Contrairement à la croyance populaire, il pense que la perte du secteur St-Élie-Deauville-Rock Forest-Deauville, traditionnellement péquiste, ne l'affectera pas. «Au contraire, nos partisans sont plus nombreux qu'on pense dans le nouveau secteur ouest du lac Memphrémagog, anciennement dans Brome-Missisquoi. De plus, l'arrivée de plusieurs nouvelles familles et la diminution de la population anglophone nous donnent également un coup de main», ajoute M. Breton.

Les candidats estriens péquistes ont lancé leur campagne le 3 août, mais M. Breton préfère se garder des munitions pour plus tard en ne dévoilant pas immédiatement ses engagements. Ses enjeux aborderont notamment l'environnement, l'économie et le transport collectif.

Organisations: Commission Charbonneau, Commission Gomery

Lieux géographiques: Orford, MRC de Memphrémagog, Secteur St-Élie-Deauville-Rock Forest-Deauville Brome-Missisquoi

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • Diane Bélanger
    12 août 2012 - 21:19

    Je sais Michel comment tu as toujours travaillé fort pour ta circonscription d'Orford. Cette année, je suis certaine que ce travail sera récompensé. Les gens ont besoin d'un gars sur le terrain et ça, tu l'as! Je crois en toi! Bravo et au 4 septembre...

  • Serge Côté
    05 août 2012 - 21:49

    Tu as bien raison d'attirer notre attention sur l'importance d'aller voter jusqu'à hauteur de 80%. Le 2000 votes qui te manquaient en 2008 étaient des votes de sympathisants qui ne sont pas allés voter. La grogne contre les libéraux aidera certes mais il faut que tes sympathisants aillent voter. Continue ton beau travail! Les personnes âgées comme les jeunes peuvent s'identifier à toi ce qui te donne un grand avantage contre ton principal adversaire.

  • Michel Pelletier
    04 août 2012 - 20:01

    Bonjour Michel, de Brome Missiquoi J'espère que tu gagnes cette fois-ci. Salutations

    • Guy Désilets
      Guy Désilets
      06 août 2012 - 12:27

      La fin de la tradition libérale dans Orford et au Québec, certainement ! Libérons-nous !

  • Ginette Paradis
    03 août 2012 - 22:10

    Bravo, Michel! Tu réussiras à remporter les élections cette fois-ci, avec le mécontentement général au niveau national, c'est pareil au niveau local égal également! Tes engagements auprès de la population te serviront pour gagner ton élection!