Retour de Kent Nagano au Festival Orford

Dany
Dany Jacques
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Kent Nagano bonifie de nouveau la riche programmation du Festival Orford, qui se déroulera du 23 juin au 12 août.

Les mélomanes pourront apprécier le travail de Kent Nagaso à deux reprises au Festival Orford, soit les 7 et 8 août.

Le maestro ne sera cependant pas accompagné de l'Orchestre symphonique de Montréal. Le directeur musical de cette formation effectuera néanmoins deux présences au Centre d'arts Orford.

L'une d'entre elles représente l'un des points culminants de cette programmation très variée, aux dires du directeur artistique Jean-François Rivest. Ce grand concert de musique de chambre aura lieu le 7 août avec quelques musiciens de l'OSM et le baryton François Le Roux, dans la cantate Le Bal Masqué de Francis Poulenc.

Le lendemain (8 août), les mélomanes pourront apprécier le travail de Nagano lors d'une répétition publique avec les jeunes de l'Orchestre de l'Académie Orford.

Un voyage culturel

La programmation 2012 se compare à un long voyage culturel, où la musique et plusieurs formes d'arts se rencontrent en célébrant plus particulièrement le 150e anniversaire de naissance de Claude Debussy. «Plus que jamais, il s'agit d'une forme de brassage avec de nombreuses activités complémentaires aux grands concerts», ajoute M. Rivest.

Le directeur artistique pense notamment aux concerts des séries Orchestre, Piano, Cordes, Grands Maîtres et Jazz, qui mettront en vedette des artistes ou des formations comme Stéphane Tétreault (un prometteur violoncelliste jouant du Stradivarius), Anton Kuerti, Orford Six Pianos, Alexandre Da Costa, André Laplante, le trio Colin Vallon, Alain Caron et compagnie.

S'ajoute une soirée avec l'École supérieure de ballet du Québec, sous la direction d'Anik Bissonnette, qui présentera La Boîte à Joujoux de Debussy. À cette occasion (21 juillet), la pianiste Lucille Chung accompagnera les danseurs et le comédien André Robitaille assurera la narration.

Un autre comédien, Guy Nadon, signera la narration d'une prestation (13 juillet) en compagnie de professeurs émérites du Centre d'arts Orford dans Mozart rencontre Hamlet.

M. Rivest tient également à signaler le retour des expositions, du ciné-club et des conférences, qui seront notamment présentés par l'explorateur Frédéric Dion (4 juillet) et l'acteur Benoît Brière (1er août).

La direction du Festival met aussi en valeur la riche cohabitation multigénérationnelle des professeurs et des 900 étudiants, et ce, dans un lieu enchanteur. Selon lui, cette rencontre permet de présenter, non seulement de grands concerts dans la nouvelle salle Gilles-Lefebvre, mais aussi une série consacrée à la relève.

Parmi les coups de cœur de la programmation, aux yeux de M. Rivest, notons la rare visite de la pianiste Xhu Xiao Mei, Orford Six Pianos, le pianiste français de l'heure Alexandre Tharaud, l'événement unique des trois quatuors avec piano de Brahms, Dom Laberge pour commémorer les 100 ans de l'Abbaye, le saxophoniste new-yorkais Donny McCaslin et l'hommage au regretté compositeur Jacques Hétu.

Tous les spectacles seront présentés dans la nouvelle salle Gilles-Lefebvre, à l'exception de la série à l'Abbaye Saint-Benoît-du-Lac.

Information supplémentaire au www.arts-orford.org et les billets sont disponibles au 819 843-3981.

Organisations: Orchestre symphonique de Montréal, Orchestre de l'Académie Orford, École supérieure Abbaye Saint-Benoît-du-Lac

Lieux géographiques: Festival Orford, Québec, Joujoux de Debussy

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires