Le collier et la première sortie en laisse

Pierre-Olivier
Pierre-Olivier Girard
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

.

Bonjour tous mes lecteurs! Pour cette chronique, nous allons parler du choix d'un collier pour votre chiot. Dès le premier jour après l’arrivée de votre animal à la maison, vous pouvez lui mettre un collier durant toute la journée avant de le retirer lors du coucher.

Cela va lui permettre de s’habituer rapidement à le porter. Il est également conseillé de ne pas le serrer trop fort à son cou. Pour ce faire, utilisez votre doigt comme jauge. Le collier ne doit pas être trop lousse non plus, car votre chiot pourrait se coincer une patte ou voire même le retirer.

Je vous conseille d’acheter un collier tout simple et pas trop gros, étant donné que vous allez devoir le changer plusieurs fois durant sa croissance. Alors, il n’est pas nécessaire d’investir des sommes astronomiques. Le plus important, c’est de ne pas choisir un collier étrangleur (shoker) ainsi que le système halty qui force le nez et le cou de l’animal.

Ce sont des équipements répressifs qui sont totalement inutiles et nuisibles pour tout être vivant. Même à l’âge adulte, ces types de colliers ne règleront aucun problème. Au contraire, ça ne fera que régresser son apprentissage. Donc, un collier plat fera l’affaire. Votre chiot apprendra ainsi à être à l’écoute et non pas être soumis par une entrave.

Pour votre information, le collier étrangleur sert généralement à un chien mature et robuste qui tire continuellement sur la lesse et qui a pris l’habitude, avec le temps, de prendre appui sur son collier.

Alors, dès que votre chiot ne tiendra plus compte de son nouveau collier, il est possible de commencer à lui mettre une laisse de 1 m à 1.20 m (3pi-api). Tout doucement et à reculons, appelez votre chiot tout en mettant la laisse sous tension.

Et dès que le chiot avance vers vous, encouragez-le et caressez-le. Si vous voyez qu’il résiste et se débat, mettez-vous en position accroupie et encouragez-le à venir vers vous. Répétez cette routine plusieurs fois et surtout, faites preuve de patience. Si vous voyez qu’il vient facilement, n’oubliez pas de le féliciter à tous les pas qu’il a accomplis. Cependant, s’il bloque, s’assoit ou refuse d’avancer, remettez-vous en position accroupie et recommencez à l’encourager.

Il est très important de féliciter votre chiot d'une voix douce et enjouée. Faites des épisodes de 5 à 10 minutes par jour et augmentez progressivement la distance. Ne mettez pas votre chiot au pied immédiatement, attendez qu'il suive bien en laisse avant. Faites souvent du changement de direction pour qu'il apprenne à être à votre écoute. Soyez patient et rappelez-vous que vous êtes le maître. Dans la prochaine chronique, nous parlerons du marché au pied.

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • Claudette
    08 décembre 2011 - 17:06

    Superrrrrrrrrr. Mom chien a 1 an et demi, donc il est temps de changer sa lesse Merci. Bonne journée.