Transport du chiot de l’éleveur à la maison

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Dans la dernière chronique, nous avons parlé du choix du chiot chez un éleveur. Lorsque votre choix est fait, il ne reste plus qu’à vous rendre à la maison. C’est souvent là que les gens font la première erreur lors du transport dans la voiture. Je sais, c’est un bébé de 7 ou 8 semaines. Il est tout mignon, adorable et on cède à la tentation. Alors, on veut le garder dans ses bras ou sur ses genoux pendant le voyage. Mais non! Placez-le tout de suite à l’endroit où il va demeurer lors de chaque sortie qu’il fera avec vous en voiture.

Généralement, il sera sur le siège en arrière. Si vous êtes deux personnes ou plus, une devrait se placer avec le chiot en arrière afin de faciliter le premier voyage. L’animal doit être placé à côté de la personne et non sur elle. Ne le prenez surtout pas sur vous ou dans les bras, car si vous faites cette erreur, le chiot voudra toujours être sur vous lors de chaque transport. N’oubliez pas que petit devient grand!

Tout en roulant, la personne peut caresser le chiot et lui parler pour le réconforter lorsqu’il est à sa place. Si le chiot essaie de venir sur vous, repoussez-le en disant un non ferme. ll va essayer quelques fois et vous allez voir au bout de plusieurs refus, il va se tenir à sa place. N’oubliez pas un chiot de 7 à 8 semaines apprend et retient très rapidement. On appelle cela l’empreinte du chiot et nous en parlerons dans une prochaine chronique. Parlez au chiot avec une voix douce et réconfortante quand il est à sa place, mais changez le ton quand vous le repoussez vers sa place. Les chiots et chiens adultes sont très sensibles à l’intonation de la voix.

Quand le chiot va se sentir bien, il va se coucher et certainement relaxer. N’oubliez pas d’apporter des papiers essuie-tout lorsque vous allez chercher votre nouveau compagnon, car certains ne supportent tout simplement pas la voiture. Les arrêts fréquents du transport bouleversent quelque peu leur habitude. Certains chiens resteront même sensibles aux balades en voiture toute leur vie. Consultez votre vétérinaire si ce signe persiste à chaque transport et il vous donnera ce qu’il faut. Évitez la conduite sportive ou les freinages brusquent lors du premier voyage et vous mettrez ainsi toutes les chances de votre côté. Ainsi, votre chiot aimera venir vous accompagner lors de vos sorties.

Dans mon prochain papier, nous parlerons de l’arrivée à la maison et de la façon de le mettre propre très vite. Je pense que tout le monde a déjà bien hâte d’en apprendre davantage!

Juste un rappel avec les grosses chaleurs que nous avons actuellement. Ne laissez pas vos animaux de compagnie dans l’auto trop longtemps et en plein soleil. Laissez vos quatre vitres ouvertes au moins de 3 pouces ou 10 cm.

 

Vous avez des commentaires ou des suggestions? N’hésitez pas à communiquer avec Alain Chiocchi au 450 297-2078

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires