Commission permanente de la jeunesse… une idée qui fait son chemin !

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Vicki May Hamm, mairesse de Magog

Vous vous souvenez peut-être que lors de la campagne électorale j’avais proposé la création d’une commission permanente de la jeunesse? J’ai eu cette idée devant les constats suivants : vieillissement accéléré de la population, exode des jeunes et décrochage scolaire. C’est simple, on veut que nos jeunes restent à Magog, il faut tenir compte de leurs besoins spécifiques et qu’ils se sentent concernés par les dossiers municipaux. On doit également avoir une municipalité qui leur offre des emplois stimulants dans leur domaine et des maisons abordables.

Dès le début de mon mandat, nous nous sommes penchés sur la question. Un stagiaire de l’université de Sherbrooke a rencontré tous les intervenants « jeunesse » en 2010 et a déposé des recommandations au conseil municipal. Selon les conclusions, une telle commission serait à l’écoute des jeunes, aiderait à développer le sentiment d’appartenance et à répondre aux besoins exprimés par les jeunes et surtout, travaillerait en support aux autres intervenants.

J’ai dû mettre le projet sur la glace temporairement, malgré la bonne volonté de tous, il y avait tout simplement trop de « projets » sur la table et beaucoup de changements en même temps. Malheureusement, on doit faire des choix et prioriser. Pendant ce temps, la Ville de Sherbrooke, qui disons-le a plus de ressources que la Ville de Magog, a mis en place une structure qui ressemble beaucoup à celle qui a été imaginée pour Magog.

Quoique le sujet figure encore dans la liste des priorités du conseil, il n’est pas actuellement discuté. Une des raisons est simple; l’exercice de planification stratégique, qui est en cours actuellement, va définitivement nous aider à prioriser pour les prochaines années. D’ailleurs, cette préoccupation pour notre relève est revenue souvent dans les rencontres avec les citoyens. De plus, depuis quelques années, j’ai rencontré plusieurs personnes qui ont des projets par et pour les jeunes. Cet automne, je compte bien asseoir tout ce monde ensemble et reprendre les discussions.

D’ici là, on s’occupe quand même de nos jeunes ! Pensez à l’agrandissement tant attendu du « skate park », au projet pilote concernant les « longs bords » sur la piste cyclable, à l’agrandissement des plateaux sportifs de La Ruche et j’en passe. Sans oublier, la tournée des classes de secondaire 5 dans le cadre de notre planification stratégique. Les jeunes ont été généreux, inspirants et créatifs; le tiers de leurs suggestions ont été retenus pour les rencontres citoyennes. J’en profite pour remercier tout spécialement François Therrien, un jeune de Magog qui a accepté de travailler avec nous, sur le comité de la planification stratégique et qui représente très bien notre belle relève.

Vous, avez-vous des idées qui pourraient venir enrichir cette réflexion, qui se traduira en actions concrètes?

 

Vicki May Hamm, mairesse de Magog

Organisations: Université de Sherbrooke, Ville de Sherbrooke, Ville de Magog

Lieux géographiques: Magog, La Ruche

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires