Éviter les « coups » de foudre l'été

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

 

À défaut d'avoir les statistiques des coups de foudre amoureux, on sait qu'au Canada, l'été, il y a un éclair toutes les trois secondes. Impressionnant! Le Réseau canadien de détection de la foudre compte quelque 2,3 millions d'éclairs par an. Ce réseau, fonctionnant en tout temps, cherche à déterminer le moment et le lieu où la foudre frappera. C'est important d'essayer de prévoir, car en raison des changements climatiques, on peut s'attendre à un plus grand nombre d'orages violents. On craint des dommages à l'environnement : la foudre allume déjà environ 4 000 incendies de forêt annuellement. Elle est aussi responsable de blessures et de décès au sein de la population.

La foudre est un des aléas météorologiques causant le plus de décès. Heureusement, le nombre de morts a diminué au cours des dernières années. En moyenne, par année, la foudre tue 10 personnes et en blesse 164 autres. Elle peut directement tomber sur une personne, ou encore pénétrer dans le corps par un objet avec lequel la personne est en contact, par exemple, un bâton de golf, ou un arbre. La foudre peut aussi se transférer au corps par le sol. Elle provoque, à l'occasion, des brûlures, des troubles cardiaques, de l'hypertension artérielle, de la faiblesse, de la confusion, des pertes de la mémoire, des perforations du tympan et des troubles visuels.

Les blessures liées à la foudre sont plus fréquentes près des villes. Le 15 juillet 2012, dix-sept personnes ont été blessées à Whitby, en Ontario après qu'un éclair eut frappé une tente lors d'un festival. La plupart des décès qui surviennent se produisent principalement à l'extérieur, l'été, en particulier l'après-midi et pendant le week-end et lors d'orage de faible intensité. La majorité des victimes de la foudre sont des hommes âgés de 15 à 50 ans. Peut-être n'adopte-t-on pas les mesures de protection nécessaires quand un orage ne semble pas très fort, surtout en l'absence d'avertissement météo?

Les personnes les plus à risque sont celles qui travaillent à l'extérieur et celles qui pratiquent des loisirs de plein air : camping, randonnée à vélo ou à pied, sports en montagne, golf, pêche, navigation. Au début de juillet, cette année, un jeune homme de 21 ans a perdu la vie après avoir été frappé par la foudre alors qu'il pratiquait l'escalade, au nord de Saint-Raymond-de-Portneuf, ici,au Québec.

Il existe cependant divers dispositifs de protection contre la foudre dans les habitations. Les plus connus sont les paratonnerres dont le rôle est de protéger une structure contre les coups directs de la foudre. Il existe également, des parafoudres (ou parasurtenseurs) qui protègent les installations électriques et de télécommunications contre les surtensions.

Pour vous protéger, on vous conseille d'éviter de faire des activités extérieures pendant un orage, qu'elles soient professionnelles (travail forestier, par exemple) ou de simples loisirs (baignade, pêche, etc.). Si vous êtes surpris en plein air par la foudre, évitez de vous trouver en hauteur. Si vous êtes à l'intérieur d'un bâtiment, ne vous servez pas du matériel électrique, ni du téléphone si ce dernier est par ligne terrestre. Dans un véhicule, méfiez-vous des lignes électriques tombées qui pourraient le toucher. Si l'orage vous surprend alors que vous êtes dans une embarcation, il est important de rejoindre la rive dans les plus brefs délais. En appliquant toutes ces recommandations, si vous avez un coup de foudre cet été, ce ne sera à cause pas les éclairs!

Quant à moi, je serai de retour dans la semaine du 15 août. En attendant, profitez bien du beau temps en vous protégeant adéquatement de la chaleur et du soleil! Bonnes vacances!

Une chronique Mon climat, ma santé

Sources

Québec Hebdo : Frappé par la foudre, un alpiniste de Québec décède

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires