Mairie de Verdun: que nous réserve 2013?

Pierre Lussier
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

La démission surprise du maire Claude Trudel et son départ à la retraite ont précipité l'élection d'un maire intérimaire que les membres du conseil d'arrondissement ont élu entre eux. C'est Ginette Marotte qui a obtenu le plus de votes, aussi c'est elle qui a pris les commandes en tant que maire jusqu'aux élections municipales du 3 novembre 2013.

Après avoir entendu la mairesse par intérim Ginette Marotte, affirmer qu'elle ne sera pas candidate à la mairie aux élections municipales de novembre prochain, les observateurs de la scène verdunoise ont retenu les noms de deux personnalités locales qui n'ont pas nié leur ambition de briguer les suffrages cet automne. Il s'agit de Richard Langlais, boulanger-pâtissier et Andrée Champoux, actuellement conseillère d'arrondissement.

Connu pour son franc-parler et ses deux candidatures antérieures, l'une comme député de Verdun au provincial et l'autre comme maire de Verdun, Richard Langlais a confirmé son intention de se présenter comme maire de Verdun, à sa sortie de la salle du conseil lors de la dernière assemblée de l'année 2012. où il assistait comme simple citoyen. Fidèle au Parti Vision-Montréal et à sa chef Louise Harel, Richard Langlais fera campagne sur l'intégrité en politique municipale. L'homme d'affaires verdunois, fustige du même coup certaines pratiques administratives de la Ville de Montréal.

Conseillère d'arrondissement qui a mené rondement les dossiers culturels et sportifs qu'on lui a confié au cours de son mandat, Andrée Champoux a confirmé sa candidature à la mairie de Verdun dans les prochains mois. Rappelons que la conseillère résidente de L'Île-des-Soeurs, s'est présentée pour succéder à Claude Trudel, mais que les membres du conseil en majorité, lui ont préféré Ginette Marotte pour assurer l'intérim. Madame Champoux a quitté le Parti Union Montréal comme la plupart de ses collègues.

Un troisième candidat et non le moindre se profile dans le décor verdunois; il s'agit d'Alain Tassé, un proche de Michael Applebaum qui connaît parfaitement les dossiers de l'habitation et du logement social à Montréal et qui jouit d'appuis solides, tant dans les organismes communautaires de Verdun que parmi les élus au conseil municipal de Montréal. Si Alain Tassé se présente à la mairie de Verdun, il sera un adversaire redoutable pour la gauche et les verts représentés par le Parti Projet Montréal, dont le candidat à la mairie d'arrondissement de Verdun n'est pas encore connu. Alain Tassé n'a pas confirmé sa candidature mais la rumeur persiste chez ses collègues du conseil. L'année 2013 nous promet vraisemblablement des surprises.

Organisations: Parti Vision-Montréal, Ville de Montréal, Parti Union Montréal

Lieux géographiques: Arrondissement de Verdun, Montréal

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • Jean-Claude Leprince
    04 janvier 2013 - 14:11

    Votre résumé nous donne envie d'en savoir plus sur ces 3 candidats à la Mairie. M. LANGLAIS - Quelles pratiques administratives de Montréal veut-il améliorer? Mme CHAMPOUX - Quels dossiers culturels et sportifs a-t-elle mené rondement? M. TASSÉ - En quoi serait-il un adversaire redoutable pour la gauche et les verts alors que aucun candidat de Projet Montréal ne s'est encore pointé? N'est-t-il pas lui même à gauche et défendeur du développement vert? Les indépendants - Qui va se joindre à l'un ou l'autre des 3 partis politiques? Dans un prochain reportage, ces questions méritent sûrement votre attention. J'apprécie toujours lire votre point de vue objectif. JCL - Verdun