«Les employés de la Ville de Magog sont très compétents»

Vincent
Vincent Cliche
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Face à des attaques, les élus leur prêtent main-forte

Les employés municipaux magogois ont récemment été malmenés dans les médias ainsi que lors de séances publiques. Ces attaques, parfois virulentes, ont amené les élus à se porter à leur défense et à répliquer à ceux qui se plaignent d'une lourdeur à l'hôtel de ville.

Le conseiller municipal Michel Bombardier est l'un de nombreux élus qui est venu se porter à la défense des employés de la Ville de Magog, lors de la séance du conseil du 5 mars dernier. (photo archives: Vincent Cliche)

La virulente sortie de Richard Lemay lors de l'assemblée du conseil du 5 mars dernier a été la goutte qui a fait déborder le vase pour plus d'un conseiller municipal. «Remplacez-les [employés municipaux] donc par des gens compétents», avait-il lancé.

Lors du tour de table des élus, le conseiller Michel Bombardier n'a pas été tendre envers celui qui a fait une sortie dans les médias il y a quelques semaines. «J'ai eu une entreprise pendant quelques années et la chose la plus précieuse, c'était mes employés. Je peux accepter des points de vue différents, des dissidences, même des doléances. Je peux accepter un paquet de choses. Mais j'ose espérer que les gens qui sont ici ou qui nous écoutent parleront des employés avec respect. Je pense que nous avons de très bons employés à la Ville. Il y a peut-être des choses qui sont à changer, mais il est possible de les faire ensemble. De s'attaquer comme ça à nos employés, ça ne fait pas partie de mes valeurs de travail.»

Même son de cloche de la part de son collègue Robert Ranger. «J'ai un problème avec ce que vous avez dit, a-t-il répliqué à M. Lemay. Magog peut compter sur des employés compétents et exemplaires. Ils sont tellement bons qu'on se les fait voler. La Ville sert d'incubateur où on forme les gens et on se les arrache par la suite. Il faut trouver des moyens de les garder chez nous.»

Pour combattre ces «tracasseries administratives», soulevées par des hommes d'affaires dans une édition récente du Reflet du Lac, la mairesse de Magog, Vicki May Hamm s'engage à embaucher un coordonnateur au développement économique. Ce dernier entrera bientôt en fonction.

«Il saura épauler les investisseurs à venir et soutenir ceux déjà établis. Cela viendra améliorer le développement harmonieux de la ville. Il s'agit d'une approche préconisée par notre directeur général et c'est une façon de progresser efficacement», est venue rajouter la conseillère municipale Nathalie Pelletier.

Organisations: Ville de Magog

Lieux géographiques: Magog, Reflet du Lac

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • Jean-Pierre Bureau
    14 mars 2012 - 12:10

    Je crois que les employés de la ville sont très compétents. Ce serait la paperasse administrative qu'ils ont à remplir qui les rend innéficace. Je suis technicien informatique, et dieu sait que j'en ai construit des formulaires administratifs à la demande des supérieurs qui servait à remplir les filiaires.