La CAQ s'implante tranquillement dans Orford

Vincent
Vincent Cliche
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

La Coalition avenir Québec (CAQ), piloté par son chef François Legault, s'établit peu à peu dans le comté d'Orford. Déjà, quelques entrevues avec des personnalités magogoises ont été réalisées afin de trouver le candidat caquiste pour la circonscription.

Luc Normandin est le nouveau coordonnateur régional en Estrie pour la Coalition avenir Québec.

Récemment, la formation s'est dotée d'une structure régionale en Estrie. Le Magogois Luc Normandin est celui qui coordonne les activités de la coalition. «Ce processus a été fait pour avoir des bases solides dans la région, explique celui qui a travaillé pour la campagne de Paul Martin en 1990 et qui a été chef de cabinet associé pour le ministre des Transports, Jean Lapierre, de 2004 à 2006. Les élections seront probablement déclenchées d'ici l'automne, alors il faut être prêt. Dans l'ensemble du Québec, nous avons reçu plus de 1100 demandes de candidatures pour représenter notre parti.»

Au contraire des partis déjà bien en selle, ce sera le chef François Legault qui nommera les candidats de chacun des comtés dans la province.

Le coordonnateur régional de la CAQ estime que la nouvelle formation politique a des chances de percer dans la région. Fédéraliste dans l'âme, il dit se retrouver au sein de la coalition. «Nous sommes une grande famille. Et comme dans toute grande famille, nous aurons quelques frictions. Le chef du clan saura mettre son poing sur la table quand il le faudra pour rallier tout le monde», image Luc Normandin, lorsqu'il est question de faire le point sur les nombreuses visions rassemblées au sein du pari.

Organisations: Transports

Lieux géographiques: Orford, Estrie, Québec

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires