Louis Veillon affrontera Jacques Marcoux à la mairie de Mansonville

Dany
Dany Jacques
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Jacques Marcoux aura de la compagnie durant la campagne électorale puisque le conseiller municipal sortant, Louis Veillon, convoite aussi la mairie de Mansonville en vue du scrutin du 1er novembre.

Louis Veillon affrontera Jacques Marcoux à la mairie de Mansonville

M. Veillon n'en sera pas à sa première tentative au poste de premier magistrat. En 1997, il avait fendu l'air contre un autre Marcoux, André celui-là. En revanche, il cumule douze années d'expérience au sein du conseil municipal, ayant siégé en deux temps, soit de 1993 à 1997 puis de 2001 à aujourd'hui.

Il pense avoir une longueur d'avance sur son adversaire, même si Jacques Marcoux est en campagne depuis plusieurs mois. «Au printemps dernier, les gens n'avaient pas la tête aux élections. Par ailleurs, Jacques Marcoux est absent du conseil municipal depuis 16 ans, contrairement à moi qui suis les dossiers depuis plusieurs années», signale M. Veillon.

Ce retraité de 60 ans cite en exemple les postes budgétaires, qui ont grimpé en flèche depuis des années, comme celui de la voirie qui est monté de 250 000 $ à plus d'un million de dollars. «Les choses ont changé», prévient-il.

Le développement économique assuré par l'écotourisme figure au sommet de ses engagements. «On a tous les attraits géographiques, dont le mont Owl's Head, pour assurer l'avenir du Canton de Potton», résume-t-il.

La protection de l'environnement, un accès Internet haute vitesse à coût raisonnable, la préservation du noyau du village, un accès ouvert au parc de Conservation de la nature et poursuivre l'aide à l'expansion de l'entreprise Nexchemia se trouvent aussi à l'intérieur du programme électoral de cet homme qui demeure à Mansonville depuis 1987.

Organisations: Nexchemia

Lieux géographiques: Mansonville, Mont Owl's Head, Canton de Potton

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires