Vertendre propose des refuges de luxe en montagne

Vincent
Vincent Cliche
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Après le succès de la maison verte Orfie, voilà que Le Vertendre propose un tout nouveau concept touristique, appelé «Fun-Box», qui se résume en une chambre d'hôtel en pleine forêt.

Le projet initial comprend une dizaine d'unités d'hébergement, qui seront réparties sur un terrain de 14 acres au Mont-Orford, à quelque 400 mètres d'altitude. Ces installations haut de gamme, construites sur pilotis, seront autonomes en énergie et pourront accueillir jusqu'à quatre personnes chacune. Il sera possible d'y accéder par sentier pédestre ou en voiture électrique, question de préserver l'immersion en nature. «En fait, c'est un peu comme un zoo inversé, image le président du Vertendre, Alain Chagnon. Grâce à l'immense mur vitré, vous pourrez voir la nature évoluée autour de vous. Et pour ceux qui pensent amener des appareils électriques, il faudra produire sa propre électricité pour les utiliser, grâce à un vélo producteur d'énergie.»

Les dix premières «Fun-Box» et leur conception ont coûté tout près de deux millions de dollars. L'équipe du Vertendre espère combler un créneau de l'offre touristique encore inexploité. Le directeur général de Tourisme Cantons-de-l'Est, Alain Larouche, croit au succès de l'initiative. «Les incursions en pleine nature sont très en demande, indique-t-il. On pourra faire de la raquette, de la randonnée dans les sentiers d'Orford. Pas besoin de pousser l'offre d'activités encore plus loin.»

Selon les premières estimations, une nuitée en «Fun-Box» coûtera environ 200 $. Vertendre compte accueillir ses premiers visiteurs au printemps prochain.

«On veut aller battre le record qu'on est allé chercher avec nos maisons Orfie, c'est-à-dire la certification LEED platine, explique Alain Chagnon. Nous sommes sur la bonne voie, puisque lorsque nous les amènerons en forêt, aucun déboisement ne sera effectué.»

Une contribution de 400 000 $

Lors du dévoilement du projet cet après-midi (21 décembre), Développement économique Canada a versé une contribution remboursable de 400 000 $ à l'initiative.

Le député de Lotbinière – Chutes-de-la-Chaudière, Jacques Gourde, en a fait l'annonce, au nom du ministre Denis Lebel.

Organisations: Tourisme Cantons-de-l', Développement économique Canada

Lieux géographiques: Orford, Lotbinière

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • Michel J Verville
    05 mars 2012 - 16:25

    Je tiens à féliciter la famille Chagnon pour leurs passions d’innover écologiquement. Le Québec compte très peux d’entrepreneurs verts comme vous qui poussent l’audace du développement durable. Félicitation, c’est un très beau projet qui va sensibiliser les gens par rapport aux respects de leurs environnements Michel J. Verville & Fils Créateur & Fondateur Groupe VICON Mobile : 514.518.4070 Courriel : mjverville@groupevicon.com Site Web : www.groupevicon.com

  • Claude LaMothe
    06 janvier 2012 - 16:53

    Quelle idée de nommer ces unités en anglais? N'a-t-on pas assez de créativité ou d'imagination pour inventer un nom français? Je me demande à qui on veut plaire et pourquoi...

  • Michaël
    23 décembre 2011 - 06:00

    Je trouve cela absolument ridicule, cessons de déboiser nos forest, c'est encore une brillante idée de nos chêre gouvernement et les gens de la ville pour faire de l'argent...! Depuis quelques années, les espaces vert ont considérament diminué, pour faire place au condo, puis qu'est ce qui c'est passé à tout les chevreuil que l'on voyais avant, ou s'on t il passé...? Michaël Leblanc.

    • Daniel Maillé
      11 janvier 2012 - 06:30

      ce n'est pas ridicule mais risqué . Ces unités me semblent tres écologiques. Le gouvernement n'a rien a voir la dedans. Promene toi un peu sur les routes de la région. Des espaces verts et des chevreuils, c'est pas ca qui manque. Un conseil, si tu veux etre pris au sérieux, améliore la qualité de ton francais...