La Traversée corrige son tir aux guichets

Dany
Dany Jacques
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

L'accès au site de la pointe Merry sera gratuit avant 17 h

La direction de la Traversée internationale du lac Memphrémagog décide d'assouplir l'accès à son site de la Pointe Merry afin d'attirer plus de gens et rentabiliser les finances de l'événement.

L'accès aux artistes et exposants sera dorénavant gratuit pour les quatre prochaines journées de la Traversée. (photo : Pierre-Olivier Girard)

Conscients que les entrées aux guichets se trouvent sous les objectifs, les dirigeants ont préféré bouger avant la fin de la programmation, le 4 août prochain.

Donc, dès le 1er août, la population aura accès gratuitement au site de la Traversée entre midi et 17 h. Les visiteurs pourront circuler librement le long de la Pointe Merry et rencontrer artistes et artisans. Ils auront également accès aux spectacles de la terrasse.

Pour ces spectateurs cependant, l'accès aux manèges ne sera pas gratuit ainsi que les spectacles de la grande scène. Le site redeviendra payant après 17 h et les visiteurs devront être munis d'un passeport ou acquitter le droit d'entrée habituel.

Cette formule sera appliquée le jour du marathon de 32 km. Les gens pourront assister au départ matinal des nageurs, le 4 août, ainsi qu'à l'arrivée des nageurs dans la même après-midi sans débourser un sou. L'objectif consiste à attirer des gens sur le site, mais aussi pour s'assurer d'un minimum d'ambiance à l'arrivée des nageurs.

Le président et directeur général de la Traversée, Jean-Guy Gingras, explique cette modification par l'année en transition en cours. «D'autres festivals ont connu des baisses d'achalandage au moment d'instaurer des frais d'entrée. Nous, sans attendre la seconde partie de l'événement, nous pourrons valider les deux options et choisir pour la prochaine édition la formule la plus satisfaisante pour le grand nombre de visiteurs et assurer la pérennité de l'événement», laisse entendre M. Gingras.

Les organisateurs hésitent à comparer la fréquentation de la présente édition à celle de l'an dernier, en raison d'une tarification différente.

Cependant, M. Gingras avoue que la vente des passeports se trouve à 50 % de son objectif. Les revenus totaux aux guichets, incluant les passeports, n'atteignent que le tiers de l'objectif fixé au départ. «On doit s'ajuster, mais on demeure optimiste pour équilibrer notre budget si la température est au rendez-vous», assure-t-il.

À l'inverse, selon l'ampleur d'un possible déficit, l'avenir de la Traversée pourrait être en péril. «On verra ça au lendemain de l'événement», lance-t-il.

Quoi qu'il en soit, Jean-Guy Gingras voit l'avenir d'un bon œil et invite la population à se rendre en grand nombre sur le site de la Traversée. De nombreuses activités sportives et culturelles sont d'ailleurs au programme du 1er au 4 août.

Outre la prestation de Jonas et un spectacle pyrotechnique musical le vendredi 3 août, soulignons le grand marathon de nage du samedi 4 août, une journée qui se terminera avec le spectacle de clôture offert par Vincent Vallières en soirée.

Plus d'information sur la programmation détaillée dans nos pages 27 à 34 de la présente édition.

Lieux géographiques: Pointe Merry

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • ROLAND CLAIRVOYANT
    05 août 2012 - 14:54

    Également, pourquoi ne pas retourner au défilé des nageurs sur la rue principale, qui était suivit d'une parade et par quelques chars allégoriques... je n'ai jamais trop compris pourquoi cette partie avait disparue du programme... on dirait qu'au fil des années nous avons droit à une traversée de plus en plus diluée... ok les subventions ne sont plus au rendez-vous c'est vrai, ça prend de l'argent pour payer tout ça, alors si c'est comme ça aussi bien en terminer une fois pour toute avec cet événement au lieu de dissoudre le produit puis le revendre à gros prix aux visiteurs, suscitant du même coup leur mécontentement. Essayer d'attirer le tourisme avec autre chose, à croire que la survie de la ville ne dépend que de la traversée...

  • yves desbiens
    04 août 2012 - 17:26

    ca m'a couté $ 45 papa, maman , 3 enfants pour aller sur le site le vendredi de 20;45 a 21;45 , pour voir des exposants de platitudes et des gars chauds qui écoutaient le show rock, avec des petits joints , a côté de jeunes enfants qui couraient les manèges drôle d ambiance , pour les familles. je n'y retournerais pas avec cette formule de show qui fini trop tard et bruyant pour les résidents à 2 km à la ronde. on peux-tu évoluer un peu et arrêter ces shows de musique le soir .

  • nicole therrien
    04 août 2012 - 17:16

    D accord avec vous , fini la musique après 22;00 , pourquoi pas des spectacles en pm. Moins d alcool en public , plus de famille , une fin de semaine , c est bien assez !!

  • paul tremblay
    04 août 2012 - 08:35

    les activités durent trop longtemps et finissent trop tard le soir, de plus en plus de les gens de Magog quittent durant la période de la traversée , ils sont tannés de subir la musique jusqu a minuit . pas tout le monde qui aime la musique forte tous les soirs !! revenons a une fin de semaine et on arrête la musique a 22;00h , par respect pour les résidents.

  • Suzanne Turcotte
    31 juillet 2012 - 22:51

    Enfin, une décision sensée.

    • Sylvie Trottier
      06 août 2012 - 14:22

      Bonjour, je suis une Grand-Maman de 5 petits enfants, et je suis profondément déçue du prix exhorbitant que l'on nous a chargés pour emmener nos petits enfants jouer dans des jeux gonflables et quelques vieux manèges chambranlants lors d'une visite éclair sur le site de la fameuse traversée du Lac Memphrémagog. Mes filles étaient venues me visiter et comme on nous avait mentionné dans les médias, le site devait être gratuit durant la journée. Nous savions par contre qu'un montant serait chargé pour que les enfants utilisent les manèges. Mais rendus sur place, alors que les petits enfant avaient déjà vu les manèges et jeux gonflables, les gens à l'accueil nous ont refusé l'accès au site sans payer 12$ par adulte, et ce, seulement pour pouvoir aller surveiller les petits...et en début d'après-midi... Donc 2 enfants à 10$ chacun, en plus des 3 adultes à 12$ chacun, c'est 56$, en plus des dépenses d'essence pour venir de Drummondville... Et tout cela pour à peine quelques minutes de plaisir pour les enfants... En plus d'avoir comme surveillants de jeunes ados pas très interessés... Avec en plus un stationnement à 6$ ??? Cela est bien cher payé pour vraiment pas grand chose...C'était notre première et DERNIÈRE visite sur ce site, à vie! Ah bravo! la gratuité à Magog!