Drame à Warwick : les circonstances demeurent inconnues du public

Ghislain
Ghislain Chauvette
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Contrairement à ce que le porte-parole de la Sûreté du Québec a avancé la semaine dernière, le résultat des autopsies des trois victimes du drame familial de Warwick se fait toujours attendre. Richard Gagné avait laissé entendre que les circonstances entourant la tragédie devaient être connues en début de semaine. Ce ne sera finalement pas le cas.

Les circonstances entourant les décès tragiques de Jocelyn Marcoux et de ses enfants demeurent inconnues du public pour l’instant.

Pour une raison inconnue, le porte-parole de la SQ a plutôt invité les médias à se référer au Bureau du coroner. Sa responsable des communications et des relations avec les médias, Geneviève Guilbault, a fait savoir que ça pourrait prendre plusieurs mois avant que les conclusions du coroner ne soient divulguées. «Le rapport du coroner pourrait très bien n’être publié que dans neuf à douze mois», a-t-elle souligné.

Pour l’instant, elle n’a pu que confirmer ce que tout le monde savait, à savoir l’identité des trois victimes, soit Jocelyn Marcoux, un électricien de 47 ans, et ses enfants Karen et Lindsey, respectivement âgés de 13 et 11 ans.

Quelques heures après le drame, survenu dans le garage situé derrière la résidence familiale du 12, rue Richardson à Warwick, les enquêteurs de la Sûreté du Québec privilégiaient la thèse du double meurtre suivi du suicide. Le père aurait entraîné ses enfants avec lui dans la mort.

Il avait dû mal à vivre avec la dispute qu’il livrait à son ex-conjointe concernant la garde des enfants. Il en a d'ailleurs fait part par le biais d'un long récit qu'il a publié sur sa page Facebook peu de temps avant de commettre l'irréparable.

Ce drame a créé une onde de choc dans la communauté warwickoise, mais également aux quatre coins du Québec. Plusieurs organismes, entre autres, ont déploré et exprimé leur profonde tristesse à la suite de cette tragédie. (G.C.)

Organisations: Sûreté du Québec, Bureau du coroner

Lieux géographiques: Warwick, Rue Richardson, Québec

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires