L'aréna Pat-Burns ouvrira ses portes à la fin septembre

Vincent
Vincent Cliche
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Les Stansteadois pourront donner leurs premiers coups de patins à l'aréna Pat-Burns, le 24 septembre prochain.

Le conseiller municipal stansteadois et responsable du projet, Guy Ouellet, est fier des nouvelles installations de l'aréna Pat-Burns. (photo: Vincent Cliche)

Pour le moment, il est difficile de dénicher des détails entourant les cérémonies protocolaires. Chose certaine, les responsables du projet travaillent d'arrache-pied pour monter une programmation qui fera honneur au regretté entraîneur. Des invitations ont été lancées à plusieurs personnalités de la Ligue nationale de hockey (LNH). Plusieurs acteurs de la classe politique ont également été invités à prendre part au rassemblement du 24 septembre. «On veut faire quelque chose de gros pour l'ouverture, confirme le conseiller municipal stansteadois et responsable du projet de l'aréna, Guy Ouellet. Il se peut qu'on étale les activités sur tout le week-end.»

Lors d'une récente visite des lieux, Le Reflet du Lac a été à même de constater que la majorité des travaux ont été complétés. «Il reste le recouvrement des planchers des différentes chambres des joueurs, les différents comptoirs de granit, etc. Tout est en place et, comme vous pouvez le constater, il ne reste que des petits détails à mettre au point», assure M. Ouellet.

Lorsqu'ils entreront pour la première fois à l'intérieur de l'aréna Pat-Burns, les sportifs seront en mesure d'identifier de nombreuses améliorations. Tout d'abord, la glace est plus grande qu'à l'ancien complexe. Elle possède les dimensions règlementaires de celles de la LNH. Les spectateurs, eux, seront traités aux petits oignons. Les planchers des estrades sont radiants, ce qui amènera de la chaleur aux sièges. «Ils seront en effet chauffants, raconte Guy Ouellet. Ce sera très agréable pour les gens qui viendront voir une partie de hockey. On ne sera plus la risée des autres. Fini le «running gag» qui disait qu'on sortait à l'extérieur pour aller se réchauffer l'hiver.»

Seuls le tableau indicateur et la surfaceuse ont été transférés de l'ancien établissement vers le nouveau, situé juste en face de l'école primaire Jardins-des-frontières.

En plus des installations sportives, un restaurant, une salle de conférences et un gym se retrouvent sous le toit de l'aréna Pat-Burns. Ces installations seront gérées par le Collège de Stanstead.

Encore 1,2 M $ à amasser

Il manque encore 1,2 million de dollars dans les coffres de la campagne. L'objectif initial avait été fixé à 3,5 M $. «Beaucoup de gens pensent qu'on a atteint notre but parce la construction de l'aréna est terminée, estime Guy Ouellet. Il nous reste encore du travail à faire.»

À titre de rappel, l'aréna- Pat-Burns a coûté un peu plus de neuf millions de dollars. La facture a été partagée à parts égales entre les gouvernements fédéral et provincial, de même qu'avec le Collège de Stanstead.

Il est possible de visionner un diaporama des lieux, en cliquant ici.

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires