La résistance persiste contre l'exclusivité de la bière à l'aréna

Dany
Dany Jacques
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

La résistance persiste contre l'exclusivité de la vente de bière à l'aréna de Magog, malgré la volonté de Gestion Multi-Loisirs d'assouplir les termes de son contrat avec Labatt.

Serge Gosselin n'accepte toujours pas l'exclusivité de la bière au bar de l'aréna de Magog.

Le président de cet organisme paramunicipal, Charles Gosselin, croyait avoir trouvé une bonne piste pour résoudre le conflit qui oppose son groupe aux différentes ligues de hockey magogoises.

Il assure avoir obtenu l'accord de Labatt pour vendre des caisses de bière de marques concurrentes aux joueurs qui souhaitent en consommer dans les chambres après leur match. «C'est dommage que les joueurs préfèrent le statu quo, car il est très rare qu'une compagnie de bière accepte de laisser entrer des marques concurrentes», de dire Charles Gosselin.

Ce dernier rappelle que la majorité des compagnies de bière préfère cette formule d'exclusivité, ce qui permet à Gestion Multi Loisirs d'acheter l'inventaire à moindre coût et, par conséquent, de remettre plus d'argent dans la communauté. «Ce système d'exclusivité a tout de même bien fonctionné pendant le Gala des bénévoles, qui se déroulait à l'aréna», ajoute-t-il.

Le représentant des ligues de hockey, Serge Gosselin, ne partage pas le même point de vue. «On n'est pas plus intéressé, car les gars ne veulent pas payer 6 $ de plus la caisse, surtout que cette formule a été adoptée sans consultation. Ce n'est pas notre choix», lance-t-il.

Serge Gosselin ne sait pas trop comment les hockeyeurs vont vivre avec cette nouvelle réalité au début de la prochaine saison. Il sait très bien qu'ils n'achèteront pas de produits Labatt au bar, mais ignore comment les hockeyeurs vont se comporter dans les chambres. «Ce ne seront sûrement pas les employés de l'aréna qui vont surveiller les bouteilles qui y seront consommées», signale-t-il.

Serge Gosselin rappelle que le conseil municipal de Magog a pourtant adopté une résolution, en 2004, rejetant le principe de l'exclusivité à l'aréna.

Charles Gosselin précise que son groupe, Gestion Multi Loisirs, demeure lié par contrat à Labatt pour une durée de trois ans.

Organisations: Labatt

Lieux géographiques: Magog

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires