Élections 2012: Pierre Reid met en évidence ses réalisations estimées à 142 millions $

Dany
Dany Jacques
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Le candidat sortant Pierre Reid lance sa campagne électorale avec mettant l'accent sur les réalisations libérales dans Orford estimées à 142 millions de dollars depuis son entrée en poste en 2003.

Pierre Reid sollicite un quatrième mandat dans Orford. (photo : Dany Jacques)

Cette somme équivaut aux subventions accordées à de multiples projets dans la circonscription d'Orford depuis sa première élection. Cette aide financière s'est traduite en des investissements totalisant 233 millions $.

La moitié de cette somme a été dédiée au soutien municipal, comme 6,5 M $ à la Régie des eaux Massawippi, 4 M $ à la station d'épuration du Canton d'Orford, 3,3 M $ à la route 108 à Sainte-Catherine-de-Hatley et 2,5 M $ pour l'usine d'eau potable à Magog.

S'ajoutent l'agrandissement du Centre de santé et de services sociaux de Memphrémagog (28 M $), l'éducation (26 M $), le centre sportif de La Ruche (8,4 M $), et ce, sans compter les millions accordés au Centre d'arts Orford, à la Bibliothèque Memphrémagog et à l'aréna Pat-Burns.

Quant à la relance de l'emploi, ce secteur a obtenu des subventions totalisant 6,7 M $. M. Reid en est bien fier et prépare déjà sa réponse à ses détracteurs, qui lui rappelleront les nombreuses pertes d'emplois manufacturières ainsi que les fermetures d'usine depuis son entrée en fonction à titre de député. «Moi, j'ai réalisé mes engagements et je proposerai bientôt des actions en ce sens. C'est bien beau critiquer, moi j'agis», réplique-t-il.

Il se dit également très fier de son gouvernement qui, selon lui, a eu la capacité de faire sortir le Québec de la crise financière et d'atteindre l'équilibre économique sans sabrer dans les services sociaux et gouvernementaux.

La grogne des électeurs ne semble pas inquiéter Pierre Reid, même si l'arrivée de Jacques Duchesneau à titre de candidat de a CAQ, risque de ramener le dossier de la corruption au premier plan. «Oui, la corruption existe, mais elle n'est pas partout. On a fait des lois pour la réduire et c'est ce qu'on va expliquer pendant la campagne. On a un gouvernement qui donne des résultats et un capitaine qui sait où il s'en va. Tous les autres chefs n'ont pas la stature de Jean Charest», insiste-t-il.

Organisations: Régie des eaux Massawippi, Bibliothèque Memphrémagog

Lieux géographiques: Canton d'Orford, Magog, Memphrémagog La Ruche Québec

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • Daniel Gagnon, docteur ès lettres, U. de S.
    10 août 2012 - 11:55

    Pierre Reid a le sourire large, mais la valse des millions ne peut plus arracher le consentement moral de la population régionale quand on pense au mal que le gouvernement Charest a fait à Orford. Peut-on croire encore à ce gouvernement décrépit qui n’a pas hésité à aller contre sa propre loi des parcs pour favoriser des intérêts privés liés à son parti et aux dépens du bien collectif? Comment peut-on croire encore que les libéraux puissent accoucher d'une proposition honnête? Sous leur règne, la dégradation de la démocratie, tant de surface que souterraine, est incontestable. Il n'est plus possible d'envisager un retour à la santé du vieux corps libéral avili. À bas les simagrées et les singeries! Mettons fin à la mascarade! Exit Pierre Reid!

  • ROLAND CLAIRVOYANT
    07 août 2012 - 14:38

    Pourquoi reculer jusqu'en 2003 et ne pas plutôt nous dire ce que vous avez fait de concret depuis votre dernière réélection, car voilà le véritable enjeu? Selon moi c'est à cause que le total risquerait d'être beaucoup moins convaincant. Il va vous falloir beaucoup plus que cette mascarade pour faire oublier au peuple québecois, et particulièrement aux électeurs de votre circonscription, le gaspillage des fonds public, la corruption, la collusion, les partisanneries, les subventions non-conformes versées aux amis du parti et les autres nombreuses malversations obscures perpétrés sous la gouverne libérale... votre arrogance, et le simple fait que vous dite ne pas vous inquiéter de la gronde populaire, démontre que vous êtes totalement déconnecté de vos électeurs et surtout de la réalité... vous ne devriez rien prendre pour acquis car vous connaissez le dicton M. Reid : "elle est très loin la coupe aux lèvres". Vous avez vu comment le vent peut tourner au québec, un exemple est le balayage orange aux dernières élections fédérale, alors à votre place je ne crierais pas victoire trop rapidement car un même vent de changement pointe à l'horizon, et il sera accompagné d'une vague et bien malheureusement pour vous elle ne sera pas rouge… Ne sous-estimez jamais vos adversaires M. Reid... tous les stratèges de ce monde vous le diront.